Pas de tabac, nulle part!

J'appuie fortement le projet de loi sur le tabac («Les tenanciers de bars mécontents», LeDroit, 19 août). Même plus: défendre le tabac dans tous les lieux publics. Que les fumeurs les grillent chez eux. Qu'ils se suicident lentement mais qu'ils nous laissent respirer. Qui paie les frais médicaux reliés aux maladies du tabac? Nous tous. Ça va faire, protéger leurs droits! Et les nôtres? Les bars et restaurants qui ferment leurs portes l'auraient probablement fait de toute façon!