Le projet des tours Brigil

Oui à la citation patrimoniale, et oui au projet Brigil

Aux élus de la Ville de Gatineau,

Le 28 août, les membres du conseil de la Ville de Gatineau se prononceront sur un règlement relatif à une citation patrimoniale du Quartier-du-musée. Nous nous interrogeons. Votre décision permettra-t-elle ou non de donner suite au projet de construction en hauteur en face du Musée canadien de l’histoire, spécifiquement un suivi au projet Brigil dévoilé et présenté aux autorités municipales et à la population de l’Outaouais depuis le début de 2016?

Les réponses à donner se doivent d’être positives, c’est-à-dire un oui dans les deux dossiers : oui pour une citation patrimoniale réglementant la dimension historique du quartier et oui pour autoriser sur quelques îlots spécifiques la construction de bâtiments en hauteur ou d’édifices emblématiques tels que Place des Peuples du constructeur Brigil. Le conseil, par une citation patrimoniale, doit assurer la conservation de bâtiments existants et doit permettre aussi la réalisation de projets privés de bâtiments en hauteur où les risques sont supportés par les promoteurs ayant des retombées positives en revenus nouveaux pour Gatineau.

Les décisions à prendre dans les deux dossiers apparaissent maintenant fort complexes. Maxime Pedneaud-Jobin, comme maire de Gatineau, ne peut rester en porte-à-faux vis-à-vis l’un ou l’autre de ces deux dossiers. Il est de sa responsabilité, comme chef d’orchestre, comme leader et premier magistrat, avec sa direction générale, sa greffière, les membres du conseil, d’éclairer et de formuler administrativement et juridiquement les meilleures avenues à prendre autorisant des décisions positives largement majoritaires dans ces deux dossiers. La population le sait capable de « décrisper « la présente situation au conseil par la poursuite du dialogue en recherchant une solution gagnant-gagnant.

En 2021, dans sa réflexion concernant la poursuite de sa  carrière ici ou ailleurs, ces deux legs feront partie de son bilan et sans doute largement significatifs pour les résidents du quartier et pour tous les contribuables de la Ville de Gatineau bénéficiant déjà de retombées positives du projet sans doute « en progrès ».

La population souhaite le voir réussir la protection du patrimoine et voir réussir le projet Place des Peuples. C’est donc une délicate et une lourde responsabilité.

Jean Deschênes, Gatineau