Nos forêts : ces héroïnes méconnues

Les impacts des changements climatiques se révèlent de plus en plus alarmants. En parallèle avec la réduction de notre dépendance aux énergies fossiles, les scientifiques affirment que la protection de nos forêts revêt une importance capitale. Selon de nombreux experts, nos gouvernements négligent souvent l’apport crucial des forêts qui emmagasinent près de 25 % du CO2 émis dans l’atmosphère, contribuant ainsi à la protection de la planète et au mieux-être de l’humanité.

Au Québec, la forêt recouvre près de la moitié de notre territoire. Quant à la précieuse forêt boréale, elle englobe plus de la moitié du territoire du Canada et un peu plus du tiers de la superficie du Québec. Greenpeace met en évidence que «la forêt boréale canadienne […] stocke à elle seule plus de carbone que toutes les forêts tropicales combinées». Nos forêts se révèlent aussi le berceau d’une magnifique biodiversité : une variété exceptionnelle d’arbres et de flore, une faune très diversifiée composée de plus de 600 espèces, etc.

Avec les changements climatiques, nos valeureuses forêts se retrouvent elles-mêmes confrontées à de nombreux défis grandissants : aridité et incendies, nouveaux insectes ravageurs, espèces exotiques envahissantes, fragilisation de diverses essences d’arbres, dégel du pergélisol plus au nord, etc. L’aménagement durable des milieux forestiers doit sans cesse intégrer des connaissances innovantes et s’adapter à des écosystèmes modifiés si on veut maintenir la santé de nos forêts.

Un appel est lancé à la ministre de l’Environnement, MarieChantal Chassé, afin d’investir dans la recherche et l’application des meilleures pratiques en aménagement forestier durable en contexte de changements climatiques.

La forêt et les produits forestiers devraient aussi être intégrés comme éléments clés dans le plan de lutte contre les changements climatiques du Québec. La Norvège, la Suède, la Californie et la Colombie-Britannique incluent déjà la forêt et les produits forestiers dans leurs stratégies de réduction des gaz à effets de serre et de développement durable. Enfin, l’utilisation de la biomasse forestière et des produits du bois s’avère une opportunité de développement économique pérenne très intéressante, particulièrement en régions.

Nos majestueuses forêts constituent un patrimoine inestimable et représentent de véritables héroïnes en matière de lutte contre les changements climatiques et de développement durable. Nous devons les protéger.

Francine Duperré

Québec