Non, la grisaille persiste

Très d'accord avec l'éditorialiste Pierre Jury que les dernières années ont été difficiles pour la fonction publique fédérale («La grisaille est finie», LeDroit, 22 juin). Cependant, l'analyse est incomplète. La population canadienne a augmenté de 4,5% entre 2010 et 2014, mais il y a 9,7% moins de salariés pour la même période. Stephen Harper et son gouvernement ont non seulement instauré un programme d'austérité, ils ont aussi diminué la capacité de la fonction publique à offrir des services de qualité. Il suffit de penser aux services en déclin à l'inspection des aliments, aux anciens combattants et à Services Canada et j'en passe. La grisaille est loin d'être terminée.