Merci aux gens de l'Hydro

Un matin maussade d'été, un camion d'Hydro-Québec arrive. Je croyais qu'ils étaient là pour couper les branches de nos pins rouges qui touchent les fils électriques. Un des employés me dit que peut-être, pour me rendre service, plus tard (ce sera fait). Ils travaillent sous une pluie battante à faire autre chose, la raison de leur déplacement. Si ces gens n'avaient pas bien appris leur métier, nous retournerions à l'âge des cavernes. Mercier au nom des abonnés d'Hydro-Québec ces deux valeureux monteurs.