Marché immobilier de l'Outaouais

Pour l'ensemble de l'année 2013, les ventes immobilières en Outaouais avaient baissé de 8%. Un courtier bien connu de la région s'est invité dans la campagne électorale de février 2014 pour affirmer que cette déprime dans le marché immobilier était due à la présence d'un gouvernement indépendantiste à Québec.
À son grand bonheur sans doute, en février 2014, le Québec s'est doté d'un gouvernement dépendantiste. Voilà qui annonçait enfin une embellie dans ses ventes.
Soudain, coup de tonnerre: au deuxième trimestre de 2014 (mois d'avril, mai et juin), les ventes immobilières en Outaouais ont chuté de 18%! Doit-on conclure qu'un gouvernement dépendantiste est plus nuisible au marché immobilier qu'un gouvernement indépendantiste? Bien sûr que non. Toutefois, on est en droit de se demander si notre célèbre courtier ne se serait pas prêté à un exercice de démagogie et de propagande.