L'inhumanité du système hospitalier

Le 29 septembre, le CSSS de Gatineau appelle concernant mon père hospitalisé depuis le 16 mai dernier et diagnostiqué Alzheimer, en attente d'un hébergement en CHSLD. Je suis avisée que mon père sera déménagé sur le champ, sans préavis. Stupéfaite, je demande d'attendre d'avoir le temps de me rendre à son chevet afin de l'assister dans ce grand bouleversement. Nous savons, et les professionnels aussi, que changer une personne atteinte d'une démence vasculaire de milieu rend anxieux. Que serait-il arrivé si le personnel n'avait pas réussi à nous rejoindre? Le bon personnel soignant n'était même pas au courant, et ni la travailleuse sociale de mon père sauf à la toute dernière minute. Voilà pour nos soi-disant bons administrateurs et politiciens dans leur tour d'ivoire comment ils rendent le système inhumain.