Dans le projet de renouvellement du boulevard Saint-Joseph et l’intégration de voies cyclables, il est important de considérer cette artère ainsi que les rues avoisinantes comme un tout.

Les vélos et le renouvellement du boulevard Saint-Joseph

Dans le projet de renouvellement du boulevard Saint-Joseph et l’intégration de voies cyclables, il est important de considérer cette artère ainsi que les rues avoisinantes comme un tout.

Une bonne expérience en vélo repose sur plusieurs facteurs. Le corridor réservé doit bien sûr avoir une largeur suffisante, une qualité de pavé qui permet un roulement en douceur, une séparation du flot des véhicules (que ce soit une séparation physique ou par signalisation) et aussi un sentiment de sécurité incluant un niveau de bruit raisonnable (ce qui est difficile à atteindre à côté d’un autobus).

Les objectifs du renouvellement du boulevard St-Joseph sont nombreux et parfois contradictoires. On veut à la fois avoir une artère commerciale fréquentée, un espace piétons agréable, l’accès au transport en commun par autobus, la circulation automobile, certains espaces de stationnement, un corridor cycliste et une qualité d’urbanisme, en particulier la présence d’arbres, qui invitera les citoyens à fréquenter le secteur. Ce sont beaucoup d’objectifs à remplir pour un corridor préexistant qui a une limite sur la largeur, qu’on le veuille ou non. 

Dans ce cadre, je vois deux solutions possibles pour le transport cycliste. 

Option 1 : intégrer la voie cyclable sur St-Joseph au détriment de l’auto, du stationnement et des arbres. Il ne semble inévitable que l’autobus doive rester dans ce corridor afin de remplir son mandat aux citoyens;

Option 2 : installer la voie cyclable sur Berri avec des connecteurs vers St-Joseph en particulier avec les rues offrant un feu de circulation. Sur Berri, il y a l’espace pour mettre une voie confortable dans chaque direction. La rue devra probablement devenir à sens unique pour les autos. Ces voies cyclables seraient sécuritaires et le niveau de bruit acceptable car éloigné des autobus. Aussi, du mobilier urbain permettant le stationnement sécuritaire des vélos à proximité des commerces sur St-Joseph complèterait bien le concept. 

Je comprends que le conseil municipal veuille voir une option avec des voies cyclables sur St-Joseph, c’est leur prérogative en tant qu’élus. Toutefois, par expérience, je ne crois pas que la première option soit la meilleure. La seconde option permettrait des corridors agréables, sécuritaires, moins bruyants tout en donnant aux cyclistes aux commerces et services sur St-Joseph facilement. Aussi, elle permettrait d’atteindre les autres objectifs d’aménagement sur St-Joseph dont un espace piéton confortable et de la verdure.

Renée Bellehumeur, Gatineau