La première ministre du Québec, Pauline Marois.

Les troglodytes des affaires

Alors qu'était adulée Hillary Clinton à Montréal, les troglodytes des affaires ont hué Pauline Marois. Serait-ce jalousie et mesquinerie ce refus de voir une femme accéder aux plus hautes fonctions du gouvernement ou simplement une ignorance crasse? Mme Marois a pourtant prouvé qu'elle a les qualités et les compétences qui dépassent largement celles du milieu des affaires. J'admire sa dignité et sa force de caractère malgré tant d'impolitesse et de grossièreté.