Les taux d'immigration

En 2013, le gouvernement Marois a réduit le niveau d'immigration à 50000. Le gouvernement Couillard entend le restaurer au niveau de 2012, soit aux 55000, ou même plus. Selon Statistique Canada, le taux de chômage des immigrants arrivés de 2007 à 2011 s'élevait à 19,5%. Proportionnellement, le Québec accueille déjà plus d'immigrants que les États-Unis ou la France. Les chercheurs Benoît Dubreuil et Guillaume Marois ont démontré que la hausse du niveau d'immigration n'aurait un impact que très marginal sur le déséquilibre démographique ou sur la prétendue pénurie de main-d'oeuvre. Le fardeau incombe maintenant à M. Couillard de démontrer que sa dernière idée n'aurait pas pour conséquence d'empirer le niveau de chômage chez les immigrants.