Le Droit
Les biosimilaires sont très proches des produits de référence qu’ils copient, mais contrairement aux génériques, ce ne sont pas des copies exactes.
Les biosimilaires sont très proches des produits de référence qu’ils copient, mais contrairement aux génériques, ce ne sont pas des copies exactes.

Les politiques de substitution forcée mettent le Québec sur la mauvaise voie

Michael Reilly
Directeur général de l’ASBM (Alliance for Safe Biologic Medicines)
POINT DE VUE / Au cours des derniers mois, le Nouveau-Brunswick et le Québec ont annoncé qu’ils cesseraient de rembourser les médicaments biologiques pris par des milliers de patients pour traiter des maladies comme le cancer, la polyarthrite rhumatoïde et le diabète. Ils obligeront plutôt ces patients à se tourner vers des médicaments «biosimilaires» moins coûteux.