Les dieux-médecins

Les Grecs ont les dieux de l'Olympe, les Québécois ont les dieux du CHUM, ces êtres supérieurs qui règnent sur les patients québécois qui les financent sans rechigner. Les dieux du CHUM ne tolèrent aucune intrusion dans leur gestion divine des patients, car seul les dieux savent se qui est bon pour les patients. Faudra-t-il privatiser tous les temples de la médecine pour que les médecins dieux réalisent que les patients sont des clients et qu'ils en veulent pour leur argent?