Le personnel de la Maison des naissances est disponible 24 heures par jour.

Les 25 ans de la Maison des naissances

Quand me fille enceinte m'a fait part de sa décision d'accoucher à la Maison des naissances de Gatineau, je ne cache pas que ma première réaction a été d'avoir des réticences. Je croyais à tort que c'est à l'hôpital que toute naissance doit se passer.
J'ai par la suite appris quel privilège c'est de pouvoir y accoucher: dès le début de la grossesse, la femme recevra tout au long de sa grossesse une panoplie de services et sera entourée d'attentions multiples et variées aussi précieuses que d'intérêt incontestable pour elle, pour l'enfant en gestation et aussi pour le conjoint.
Savez-vous, par exemple, qu'une personne est toujours disponible, et cela 24 heures par jour, pour répondre aux demandes urgentes de leurs femmes enceintes?
La Maison des naissances n'offre pas elle-même les services que des spécialistes doivent offrir. Pensons aux échographies, par exemple, administrées ailleurs. Mais les rapports sont envoyés à la Maison des naissances et ils seront interprétés par leur personnel compétent.
En plus des rencontres offertes avant et après la naissance, la Maison des naissances proposera de référer à des services appropriés, comme par exemple, à une marraine d'allaitement.
La sage-femme qui avait accompagné notre fille a facilité la naissance qui fut en tout point naturelle, sans épidurale, comme le voulait notre fille, sans intervention médicale. Pas surprenant car le savoir-faire de la sage-femme s'appuyait sur une expérience acquise tout au long de plus de 2000 accouchements.
Il faut souligner à larges traits le 25e anniversaire de la Maison des naissances de Gatineau et féliciter les membres de son équipe dont la compétence n'a d'égale que leur disponibilité proverbiale.
Jacques Lalonde et Maryse Brunet-Lalonde, Gatineau