Will Amos.

Le sort des Métis

Trop d'élections fédérales se passent sans dire un seul mot du sort des Métis au Canada. Encore bien moins des Métis de la Haute-Gatineau.
Cette fois, nous avons interrogé les candidats. Du candidat libéral Will Amos, dans Pontiac, nous nous attendions à de bons voeux, une bonne volonté et une écoute expéditive. Ç'a été tout le contraire.
Il a une connaissance intime des revendications des Premières Nations et de la Nation Métisse. Et le Parti libéral a une position détaillée sur la reconnaissance de la Nation Métisse et son droit à s'autogouverner.
Alors nous avons le choix : subir quatre autres années de silence sur les revendications des Métis ou talonner le Parti libéral pour qu'il donne suite à son engagement électoral à notre égard.