La CCN interdit le stationnement de 21h à 7h aux stationnements P11, P12 et P13 ce qui limite l'accès des baigneurs au lac Meech
La CCN interdit le stationnement de 21h à 7h aux stationnements P11, P12 et P13 ce qui limite l'accès des baigneurs au lac Meech

Le lac Meech : un lac public

À vous la parole
À vous la parole
Je suis un utilisateur quotidien du parc de la Gatineau que ce soit en vélo, ski de fond ou kayak.

Les dirigeants ont eu à prendre plusieurs décisions importantes suite à la pandémie. Certaines de ces décisions ne furent pas populaires auprès des utilisateurs du parc de la Gatineau, mais elles étaient primordiales pour assurer la sécurité des utilisateurs ainsi que du personnel y travaillant. Fermeture prématurée des sentiers de ski de fond, gestion des sentiers et aire publique lors de la réouverture du Parc, limitation de la circulation au transport actif sur les promenades Champlain, Fortune et de la Gatineau. Toutes ces décisions étaient fondées sur la sécurité de tous et elles étaient justifiées.

Par contre, la dernière décision prise par les dirigeants de la CCN est difficile à justifier. Interdire le stationnement de 21h à 7h aux stationnements P11, P12 et P13 sous prétexte que la circulation automobile perturbe les résidants sur le chemin Meech. Ces propriétaires bien nantis ont-ils l’impression que le lac Meech est un lac privé? C’est un lac public et l’accès doit y demeurer. Je peux comprendre que le soir il n’est pas agréable d’entendre des gens faire du bruit, mais de justifier la limitation de l’accès tôt le matin parce que des nageurs ainsi que des pêcheurs passent devant leurs maisons, c’est inacceptable.

Je demeure près d’un boulevard et à l’heure du souper plusieurs automobilistes passent pour retourner à leur domicile. Cela m’incommode lorsque je veux souper à l’extérieur, est-ce que je devrais demander à la municipalité d’interdire le passage des autos de 18 h à 19 h? Eh bien non, j’ai acheté ma maison en connaissance de cause, il en va de même pour ces propriétaires millionnaires du chemin Meech, il faut assumer ses choix et cesser de faire des demandes injustifiées.

Roch Robillard, Gatineau