Le hockey féminin à la Coupe Dodge

À Mario Lemery, Président de Hockey Outaouais
L'Outaouais accueillera le volet féminin 2014 de la Coupe Dodge. Nous avons constaté, avec stupéfaction, la décision de présenter les catégories Midget AA, Midget AAA, Collégial D-1 et D-2 aux arénas Duchesnay et Robinson, alors qu'on retrouve trois catégories simple lettre au complexe Branchaud-Brière. Nous avons de la difficulté à comprendre cette décision.
Nous faisions partie de l'équipe Outaouais des Jeux du Québec en 2009. Nous étions aussi de l'édition 2010-2011. Par la suite, nous avons dû nous expatrier pour continuer à pratiquer notre sport à un niveau compétitif.
Sur plan hockey, nous estimons que l'aréna Robinson n'est pas adapté à recevoir des équipes d'un tel niveau. Les bancs des joueurs sont trop petits pour des alignements de 20 joueurs. Il n'y a aucun espace pour faire des échauffements avant les rencontres.
Le Cégep de l'Outaouais travaille à mettre sur pied une équipe féminine en 2015-2016. Jouer à l'autre bout de la ville, dans des arénas désuets, n'aidera certes pas à faire connaître notre sport. Jouer à Branchaud-Brière aiderait à la notoriété de l'organisation de Hockey féminin Outaouais. Nous sommes une demi-douzaine de filles à jouer dans le circuit collégial. Quand nous portions les couleurs de Hockey féminin Outaouais, nous avions un peu l'impression d'être les parents pauvres de Hockey Outaouais. À preuve, les dizaines de bannières remportées par nos équipes n'ont jamais été installées à Gatineau. Mise à part Claude Dubuc, nous n'avons pas vu souvent des dirigeants de Hockey Outaouais nous envoyer des messages d'encouragement à la Coupe Dodge.
Il est encore temps de renverser la vapeur. En 2007 et en 2012, nous avons vécu des changements d'arénas de dernière minute à la Coupe Dodge. En tant que président de notre région, aider nous à mettre en valeur notre sport pour mettre en place les bases solides de la future équipe du Cégep de l'Outaouais.
Roxane Daley (Lionel-Groulx),
Cassandra Labrie (John-Abbott) et
Kristel Morin (Édouard-Montpetit)