Le droit de parole

Je ne suis pas Charlie. Et je ne suis pas pour la «prohibition» du droit de parole. Le droit de parole respectueux est comme apprécier un bon vin. Certaines personnes préfèrent une bière, d'autres une vodka. Peu importe quoi, quand on en abuse c'est moins beau. On dégueule, on dégueule sur son voisin. On se fait tasser, on se fait mettre à la porte. La modération à bien meilleur goût.