La STO, un puits sans fond

Selon les données de la Société de transport de l'Outaouais, son budget annuel est passé de 79 millions$ à 106 millions$ entre 2008 et 2013, une augmentation de 35%. La contribution de la Ville de Gatineau est passée de 30,5 millions$ à 49 millions$. Une augmentation de plus de 60%. Le seul argument présenté jusqu'à maintenant pour justifier cette augmentation faramineuse, est qu'en terme de pourcentage, la contribution de Gatineau était inférieure à celle d'autres villes comparables au Québec, dont Longueuil et Québec. Pendant ces six années, l'achalandage plafonne autour de 20 millions de déplacements par année, alors que la population desservie elle, a augmenté de 13%. Le nombre de kilomètres parcourus et le nombre d'heures de service ont cru de 12 et 11% respectivement. Gatineau et ses contribuables en ont-ils pour leur argent? Le coût d'un déplacement est passé de 4,08 à 5,31$ entre 2008 et 2013, le coût par km, de 6,21 à 7,43$. Les actionnaires de la STO, les contribuables, se font avoir!