La reconnaissance

Le fédéral vient de décider d'abolir le certificat laminé et l'épinglette pour le jalon de 15 ans de carrière de ses fonctionnaires: une économie d'environ 50000$, tout au plus. L'an passé, il a dépensé beaucoup plus pour réintroduire la nomenclature royale dans les Forces armées et modifier les insignes de rang sur les uniformes.
Dans les deux cas, on semble peu se soucier de l'impact sur le moral des membres de la fonction publique et des militaires. L'épinglette et le certificat sont des signes visibles de la gratitude du gouvernement envers ses fonctionnaires. Est-ce dire qu'il ne veut plus reconnaître publiquement leur travail?
Pour la désignation royale et les insignes militaires, ce fut une décision imposée par les politiques sans appui de la vaste majorité des militaires qui étaient plus que fiers de servir le Canada, sans renier leur héritage britannique. Où est la logique dans tout cela? Arrêtera-t-il aussi bientôt de remettre la Décoration des Forces canadiennes pour les années de service militaire?