La frustration de Harper

Devant le nouveau délai imposé à Keystone-XL par Barack Obama, notre lobbyiste en chef de l'industrie pétrolière était plutôt frustré. Utilisant toute la diplomatie dont il est capable, Stephen Harper a alors menacé de faire circuler des convois interminables de wagons-citernes à travers les villes américaines. Il aurait pu ajouter: «Regardez Mégantic...»