Les étudiants de l'école secondaire Mont-Bleu ont fait leur troisième rentrée de l'année scolaire, lundi, au Centre Asticou.

La CSPO et le personnel de Mont-Bleu: quel travail colossal!

OPINION / Le dimanche 2 décembre, je me suis rendue au Centre Asticou, en compagnie de mon mari et de nos deux filles, âgées de 13 et 15 ans. Nous avions été invités aux Portes ouvertes du Centre Asticou, maintenant rebaptisé dans notre famille comme «la nouvelle école Mont-Bleu». Nous avons été accueillis à bras ouverts, avec un professionnalisme et une chaleur humaine hors du commun. Faisons donc un bref retour dans le temps...

Le 21 septembre dernier, lors du passage d’une tornade dans le secteur Mont-Bleu, l’école secondaire Mont-Bleu, milieu de vie pour plus d’un millier d’élèves et de membres du personnel, fut victime d’un incendie qui a complètement ravagé une bonne partie de l’édifice. Après le choc, rapidement une cellule de gestion de crise fut mise en place. Au fil des heures et des jours qui ont suivi, des communications régulières et efficaces, toujours à l’avant des développements; des courriels et des mises à jour se voulant rassurants mais aussi très bien ficelés, envoyant clairement le message que les gestionnaires avaient la situation en mains. Ainsi, le mardi 9 octobre, toute l’école Mont-Bleu s’est retrouvée à cohabiter avec les occupants de l’école secondaire de l’Île. Après quelques manifestations et mécontentements de la part de certains, nous avons pu constater que cette cohabitation s’est déroulée dans le calme, la bienveillance, l’ouverture. Encore une fois un beau travail d’équipe et de collaboration de la part de tous!

Près de deux mois plus tard, nous voilà donc au centre Asticou, un dimanche après-midi, où plusieurs membres du personnel de l’école Mont-Bleu sont présents pour nous accueillir, sourire aux lèvres, poignées de main franches et positivisme tatoué sur le front! Sincèrement, en tant que mère, je suis encore émue de constater le travail fait en amont par tous ces gens dévoués, qui ne l’oublions pas, ont eux aussi tout perdu dans cet incendie. Plusieurs enseignants ont perdu du matériel pédagogique, des souvenirs, des ressources, datant de plusieurs années de carrière.

À l’intérieur du centre Asticou, de belles affiches au logo de Mont-Bleu tapissaient les murs des corridors, de magnifiques oeuvres d’art (récupérées suite à la tornade!) faites par des élèves ornaient les corridors et les espaces communs. Tous les membres de la direction et du personnel présents portaient fièrement leur chandail de l’école. Un bel esprit de famille et de solidarité était tangible, une ambiance de collaboration et un grand professionnalisme étaient clairement le mot d’ordre. Jamais je n’ai ressenti la fatigue, le découragement ou l’exaspération face aux mille et une questions posées par les nombreux visiteurs. Je dois franchement l’avouer, j’étais pratiquement jalouse de mes enfants... j’aurais bien aimé redevenir élève et faire partie de cette aventure... malgré que cette 3e rentrée scolaire en 3 mois ne fut pas un choix pour personne, il m’a semblé hier qu’il en ressortait beaucoup de positif.

Je termine en disant haut et fort que la CSPO et les membres du personnel de l’école secondaire Mont-Bleu ont démontré une force de caractère et un leadership exemplaires pour leurs élèves. Quels beaux modèles de résilience et de persévérance! Je n’ai pas cessé de le dire à mes enfants: n’oubliez pas tout le travail fait en coulisses par vos enseignants, les membres de la direction, le personnel de soutien administratif, la conciergerie... Ces gens ont travaillé des heures et des heures supplémentaires, soirs et fins de semaine, pour que vous puissiez continuer à aller à l’école le plus normalement possible, pour que vous ne perdiez pas votre année scolaire.

Ce n’est pas grand chose en comparaison à tout le travail qu’ils ont fait, mais je tiens à leur redire: MERCI du fond du coeur pour tout le travail fait cet automne! Vous êtes de véritables modèles pour nos jeunes!

Marie-Josée Guindon, Gatineau