Pauline Marois

Intègre? Je dois rêver

Je crois rêver à lire le correspondant Jean-François Clément («Intégrité à toute épreuve», LeDroit, 21 février). Que penser de la pension à vie que Pauline Marois a donné à son mari Claude Blanchet lorsqu'elle était ministre des Finances? De la deal de son mari avec la FTQ? Du dernier budget dont elle a caché des chiffres pour ne pas faire peur aux Québécois? Elle choisit la Charte comme champ de bataille au lieu des finances. Pourquoi? Parce que c'est plus facile de créer des chicanes que de nous dire les vraies choses. Mme Marois est opportuniste et c'est faux de prétendre que c'est elle qui mène la province. Ce sont les syndicats et les péquistes purs et durs qui nous dirigent.