Le quartier du Musée

Ignorance et oubli

Le correspondant Jean-Pierre Maisonneuve affirme qu'être contre le projet de tours de Brigil c'est «privilégier un petit groupe de propriétaires des rues Notre-Dame et Champlain au détriment des 230000 citoyens» («Le courage et la vision de Brigil»).
Il semble ignorer que l'enjeu est beaucoup plus grand que ça. On parle d'un projet qui aura un impact dévastateur sur un ensemble architectural identitaire pour l'Outaouais.
Propriétaires, locataires, jeune ou vieux, notre patrimoine bâti appartient à tous. Il inclut non seulement les maisons, mais aussi le Collège Saint-Joseph, qui existe à cet endroit depuis 1876, et le Musée canadien de l'histoire, un exemple important de patrimoine moderne.
Il oublie également que lors de la consultation publique tenue le 15 juin, une majorité de citoyens et de nombreuses associations de résidents ont désapprouvé le projet et refusé de faire d'une tour d'habitation de luxe, un symbole régional.