La station 104.7 Outaouais soutient la communauté franco-ontarienne.

Fier d’appuyer la communauté franco-ontarienne

Le 104,7 Outaouais, station radiophonique du groupe Cogeco Média dans la région d’Ottawa-Gatineau, est fier d’appuyer la communauté franco-ontarienne fragilisée par des décisions budgétaires mal avisées du gouvernement de l’Ontario.

Nous ne pouvons rester indifférents devant les décisions annoncées récemment.

Nous rappelons qu’il y a plus de 20 ans, le combat pour la survie de l’hôpital Montfort s’est terminé par un jugement sans équivoque de la Cour d’appel de l’Ontario affirmant que Montfort, au même titre que d’autres institutions comme des écoles ou des collèges, est essentiel à la communauté franco-ontarienne. Par conséquent, nous appuyons sans réserve ce principe du respect et de la protection des communautés francophones, caractéristique fondamentale de la Constitution canadienne.

Les principes invoqués par la Cour d’appel pour étayer son jugement demeurent toujours pertinents et s’appliquent avec la même vigueur au Commissariat aux services en français et à l’Université de l’Ontario français.

La francophonie ontarienne, comme toutes les autres communautés de la francophonie canadienne, représente un actif de premier plan, une valeur ajoutée à l’Ontario tout entier. Son dynamisme repose sur des institutions solides qui servent d’ancrage à sa vitalité et à son développement.

Nous croyons fermement que l’avenir de la francophonie ontarienne se vit et s’écrit dans son système d’éducation, de la maternelle à quatre ans jusqu’aux futures banquettes de l’Université de l’Ontario français. Quant au Commissariat aux services en français, son mandat ne se limite pas à recevoir des plaintes et à les traiter, mais aussi à sensibiliser le gouvernement aux attentes des Franco-ontariens et exercer ses pouvoirs d’enquête sur les services en français.

C’est pourquoi le 104,7 Outaouais, est fier de se ranger résolument auprès des Franco-Ontariens qui refusent de baisser les bras et luttent avec détermination pour le respect de leurs institutions.

Ce texte a été écrit par Bob Rioux, directeur général du 104.7 Outaouais.