«Du côté de» la langue...

J'en ai soupé de l'expression «du côté de...». Dans les médias, tout est «du côté de». Le Canadien ne joue plus au Centre Bell, mais «du côté du» Centre Bell. Un réseau de télé a imagé sa communication avec des «du côté de» à toutes les sauces. Le grand gagnant? Un reporter sur la rue à son chef d'antenne, pendant moins d'une minute de reportage, a dit «du côté de» 11 fois! Vous avez bien lu, 11! Je souhaiterais que ces pros de la communication s'écoutent eux-mêmes de temps en temps.