Michaëlle Jean.

Dette de reconnaissance de Harper

La nomination de Michaëlle Jean au poste de secrétaire générale de l'Organisation de la Francophonie est une excellente nouvelle pour le Canada, et particulièrement pour les Canadiens français, dont elle connaît parfaitement les aspirations.
Les efforts de Stephen Harper ont ainsi été récompensés.
Il pouvait bien se démener pour elle qui, en décembre2008, avait accepté sa demande de prorogation de la législature pour empêcher la coalition Parti libéral, NPD et Bloc Québécois, pourtant majoritaire en sièges, de prendre le pouvoir.