Le projet Destination Vanier a toujours été prévu pour être un projet commercial, mais effectivement il y a des projets commerciaux plus novateurs que d’autres.

Destination Vanier et la forêt Boucher

OPINION / Comme conseillère municipale d’Aylmer, je me sens particulièrement interpellée par vos nombreux commentaires sur le projet Destination Vanier. Je me reconnais parfaitement dans ces revendications pour un développement urbanistique plus ambitieux pour Gatineau.

Le projet Destination Vanier a toujours été prévu pour être un projet commercial, mais effectivement il y a des projets commerciaux plus novateurs que d’autres. Se fier uniquement à un plan d’implantation d’intégration architectural, soit un outil discrétionnaire subjectif, pour nous mettre à l’abri d’un tel développement est une grave erreur qui nous vulnérabilise comme ville et c’est ce qui est arrivé dans ce dossier. Des critères subjectifs peuvent être interprétés différemment, à preuve l’administration, le comité consultatif d’urbanisme et le conseil municipal en sont tous arrivés à des analyses différentes en utilisant les mêmes critères. Ce projet met en lumière une réglementation désuète pour les «Smart Centers», qui sera revue en 2020 et qui pour moi, est l’outil objectif qui nous permettra une fois pour toutes de tourner la page sur ce type de développement.

Une des questions que je me pose comme élue, c’est pourquoi la Ville de Gatineau autorise-t-elle de tout raser, pour ensuite replanter de petits arbres? Ne pouvons-nous pas faire les choses différemment?

Mais au-delà de cette question, je voudrais également attirer l’attention de tous les citoyens sur une menace à la biodiversité beaucoup plus réelle et urgente, soit ce qui est prévu comme développement tout juste de l’autre côté de la rue de Destination Vanier, dans la forêt Boucher.

Sous l’ancien conseil municipal, le schéma d’aménagement a été adopté. Ce schéma prévoit que 25% de la forêt Boucher sera développé en espace multifonctionnel et en développement résidentiel : dans le cas de la forêt Boucher, Gatineau a aussi comme objectif de créer un nouveau parc municipal couvrant 75% du périmètre délimité par les axes Antoine-Boucher, Vanier, Allumettières et l’emprise d’Hydro-Québec.

S’il y a pour moi une réelle bataille à mener, c’est celle de s’opposer à ce qu’une partie de la forêt Boucher soit anéantie au profit d’un développement, peu importe sa teneur ou la désignation qu’on pourrait lui donner «de développement éco-territoire».

Nous savons depuis des années que la forêt Boucher regorge d’une biodiversité remarquable, recensée et documentée, avec des espèces à statut vulnérable ou menacé, avec ses milieux humides qui contiennent une vie animale et végétale inestimable pour la Ville de Gatineau. Le tout sans compter que la forêt Boucher fait partie d’un corridor vert qui permet de se connecter au parc de la Gatineau.

J’invite tous les citoyens à plutôt interpeller le conseil municipal à revenir sur son intention annoncée depuis 2015 de détruire en partie cet écosystème exceptionnel. Contactez vos élus de 2015, encore en fonction aujourd’hui et qui ont appuyé un tel désastre et qui défendent aujourd’hui l’urgence climatique sous l’égide du projet Destination Vanier. Car le réel enjeu écologique pour Aylmer, et pour l’ensemble de Gatineau, c’est celui de la destruction partielle prévue de la Forêt Boucher.

Si vous n’aviez pas pris connaissance de cet enjeu dans les consultations publiques ayant menées à l’approbation du schéma d’aménagement en 2015, il n’est pas trop tard pour agir.

En 2020, je fais le souhait que les citoyens prennent connaissance du schéma d’aménagement et se mobilisent avant qu’il ne soit trop tard, pour demander au conseil municipal de revenir sur son intention de laisser notre biodiversité être anéantie dans la forêt Boucher car il est là le réel enjeu et votre sentiment d’urgence climatique devrait être alimenté par un tel désastre.

Pour voir les élus ayant appuyé le schéma d’aménagement et de développement révisé, consultez la résolution CM-2015-734.

Pour consulter le schéma d’aménagement de la Ville de Gatineau et l’annexe E, consultez-le au https://www.gatineau.ca/docs/guichet_municipal/urbanisme_habitation/reglements_urbanisme/pdf-nouveau/R-2050-2016_schema/R-2050-2016.pdf

Audrey Bureau,

Conseillère municipal d’Aylmer,

Ville de Gatineau