Carpentier et le syndrome de Stockholm

J'étais très contente lorsque le conseiller Gilles Carpentier a indiqué au maire qu'il ne fallait pas faire un chèque en blanc à l'Université du Québec en Outaouais. Ceci étant dit, je me pose des questions sur sa compétence à être président de la STO. Il a beau dire que les usagers sont sa priorité, sa priorité est de défendre bec et ongles les dirigeants incompétents de la STO. J'aimerais qu'il laisse sa place à une personne plus objective qui ne souffrira pas du syndrome de Stockholm (i.e., se faire laver le cerveau par la STO qui a dépensé 255 millions$ pour le Rapibus, se fout des usagers comme de l'an 40 et compte à chaque année sur un chèque en blanc de la Ville de Gatineau). Il y a une limite à ce qu'on fasse rire de nous.