Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le premier ministre François Legault
Le premier ministre François Legault

Ça a l’air fou, mais je l’assume

Richard Gagné
Sainte-Pétronille
Article réservé aux abonnés
POINT DE VUE / Ça a l’air fou, mais je l’assume. C’est ce que voulait dire le premier ministre François Legault aux élus des partis d’opposition qui s’acharnaient sur lui concernant les changements aux décisions prises en moins de 24 heures, eu égard à la recrudescence prévisible de la contagion covidienne.

Aucun dirigeant de pays ne peut actuellement prévoir à moyen et long terme ce qui va survenir et, il est même difficile de le savoir à court terme.

Il est nettement préférable qu’un dirigeant responsable n’hésite pas à faire marche arrière lorsque nécessaire, selon les circonstances et, tous et toutes devraient l’appuyer et faire sa part.

Or, devant le danger, le premier ministre a pris les bonnes décisions.

Il ne faudrait surtout pas qu’il s’en prive pour gérer cette crise unique, nécessitant constante adaptation. C’est nettement mieux qu’un Trump ou qu’un Bolsonaro!