Mauril Bélanger

Belle dualité linguistique canadienne

À monsieur Benoît Pelletier, Président du Comité organisateur Jeux de la francophonie
J'ai appris par la voie des médias que M. Luc De Larochelière et Mme Andrea Lindsay ont été choisis pour la préparation de la chanson thème des Jeux de la francophonie canadienne qui auront lieu à Gatineau du 23 au 27 juillet 2014. En tant qu'anglophone ontarienne qui chante en français, Mme Lindsay est un modèle de notre belle dualité linguistique canadienne pour notre jeunessse d'aujourd'hui. Son implication témoigne de l'importance non-négligeable de la communauté francophile dans le rayonnement de notre grande famille francophone. Avec la présence à ses côtés de M. de Larochelière, un auteur, compositeur et interprète québécois de renom, il ne fait aucun doute que ce duo sera à la hauteur du défi. Bien que ce choix ne semble pas faire l'unanimité, en raison du fait que ces artistes proviennent de l'extérieur de notre région, je tenais à te faire part de mon appui. À mes yeux, la francophonie est sans frontière et son talent l'est également.