Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

Barrette frappe les aînés

La décision du ministre Gaétan Barrette de diminuer les honoraires pour la préparation des piluliers aura un effet direct sur la rentabilité des petites pharmacies des centres pour personnes âgées. Certaines pourraient même fermer. Sans piluliers, les aînés risquent de commettre des erreurs de médication qui causeraient des hospitalisations évitables et coûteuses. D'ailleurs, il est connu qu'une des grandes causes d'hospitalisation est l'erreur dans la prise des médicaments. Comment demander aux aînés de gérer en moyenne la prise de 8 médicaments par jour sans risque d'erreur? Comme des milliers d'autres, ma femme et moi profitons de ce service essentiel qui fait épargner beaucoup d'argent au gouvernement. Nous apprécions au plus haut point l'attention constante que les pharmaciens portent à la prise de nos médicaments.