Au fédéral de décréter

Dans sa lettre «La Saint-Jean-Baptiste» (LeDroit, 20 juin), la correspondante Hélène Larouche fait porter le bonnet d'âne au Québec pour avoir déclaré le 24 juin Fête nationale du Québec. Il a adopté la loi concernant la fête nationale en 1977. Mais sa juridiction s'arrête à la rivière des Outaouais. C'est au gouvernement fédéral à Ottawa, de décréter une fête pour tous les Canadiens-français, lorsqu'il le jugera à propos.