Accident mortel: des questions

Outre la problématique de l'autoroute 50 entre les kilomètres 160 et 174, l'enquête du coroner dans la mort de mon fils, Cédric Morency, conclut que le poids lourd bi-train était dans la voie inverse et c'est ce qui a causé l'impact frontal mortel. Pourquoi le bi-train était dans la voie opposée? Le 31 mars au soir, la route était sèche, la visibilité bonne et les bandes rugueuses présentes. Je m'interroge sur la responsabilité du camionneur, ce que l'on semble ignorer. Est-ce que la majorité des camionneurs conduisent de cette manière dans une «légère courbe»? Est-ce raisonnable ou normal? Est-ce une infraction au code de la route lorsqu'un conducteur est dans la voie inverse et cause la mort? Ici, la problématique n'est pas nécessairement la route mais la personne derrière le volant. Un véhicule demeure une arme!