L'accès à internet est un service essentiel, selon l'auteur du texte Carol Jolin.
L'accès à internet est un service essentiel, selon l'auteur du texte Carol Jolin.

Accès à Internet: un service essentiel

À vous la parole
À vous la parole
Le Droit
OPINION / Monsieur le ministre du Patrimoine canadien, Steven Guilbeault,

Au XIXe siècle, le Canada s’est uni sous le chemin de fer. Dans les années 60-70, le gouvernement de l’Ontario électrifiait toute la province. D’ici 2022, unissons le pays avec Internet.

Le confinement lié à la crise sanitaire a démontré à quel point l’accès à un service d’Internet de qualité n’est plus un luxe, mais bien un service essentiel. 

Depuis le début de la crise de la COVID-19, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario travaille afin de cerner les besoins de ses organisations. À cet effet, nous avons  publié les résultats de deux sondages: le premier concernant l’impact de la COVID-19 sur nos organisations et le deuxième sur la relance économique. 

Depuis le début de la crise, trois organisations franco-ontariennes sur quatre (secteurs privé, communautaire et institutionnel) ont adopté le télétravail. Près d’une organisation sur dix offrent des services ou des ventes par Internet, ce qu’elles ne faisaient pas avant la crise.

Toutefois, les organisations du nord et du sud-ouest de l’Ontario utilisent moins le télétravail que celles du centre et de l’est en raison, en grande partie, du manque d’accès à un réseau internet fiable dans ces régions. Les francophones étant plus présent.e.s proportionnellement dans les régions rurales et éloignées que la population générale représente un défi supplémentaire pour notre communauté.

Cette problématique n’est pas nouvelle! Publié en 2017, le Livre blanc sur les médias francophones en Ontario recommandait déjà que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) assure une capacité de 25 Mbp/s et de 5 Mbp/s partout au pays d’ici 2022. Nous devons unir le pays en ligne d’un océan à l’autre pour la reprise économique! Le marché mondial étant compétitif, le manque d’accès à Internet est un frein incontestable à l’économie de plusieurs de nos communautés.

L’AFO croit qu’il est essentiel que le gouvernement du Canada s’assure que tout le pays est branché avec un service de qualité. La crise sanitaire a démontré que l’internet est essentiel pour le développement économique et également, pour l’enseignement à distance en temps de crise, comme le soulignait le gouvernement de l’Ontario. Malheureusement, ce type de service est peu fiable ou inexistant pour plusieurs Franco-Ontarien.ne.s. 

En espérant vous avoir appuyé dans votre réflexion sur ce sujet, je vous prie d’agréer, monsieur le Ministre, mes salutations distinguées.

L'auteur du texte est Carol Jolin, président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario.