À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Moins de télévision!

Le gouvernement de la Coalition avenir Québec devrait passer moins de temps à la télévision et tenter de mieux gérer la crise de la COVID-19. Québec est la province avec le plus de cas et le plus de décès. François Legault devrait consulter et prendre conseil sur le premier ministre de la Colombie-Britannique.

Sylvain Chartrand, Gatineau

***

Une leçon pour l’avenir

Dans toute situation négative, il y a des éléments positifs qu’il faut savoir discerner. La COVID-19 ne fait pas exception à la règle. La crise du papier de toilette s’étant un peu dissipée, je remarque que les gens sortent désormais moins fréquemment et que la tendance semble être vers la maximisation des déplacements. Il était temps. Le télétravail a été largement propulsé au cours des dernières semaines et le sera encore plus après. Des gens découvrent l’activité physique. Les vitres de nombreuses maisons arborent un magnifique arc-en-ciel. Bref, je crois que prise au dépourvu par cette épreuve, l’humanité ne s’empressera pas de retomber dans la surconsommation, les excès, l’avarice, la nonchalance et les inutilités. Cette situation est en train de nous enseigner des trucs importants afin de mieux vivre en société.

Guy Lanteigne, Gatineau

***

Merci au Droit !

De gros mercis au Droit qui continue de nous informer et de nous soutenir.

Même si le journal imprimé me manque beaucoup, je me réjouis de pouvoir lire mon Droit chaque matin.

Je félicite et remercie toute l’équipe.

Plus que tout, je vous souhaite de la santé et du courage pour traverser cette crise. 

Colette St-Denis, Ottawa

***

Vapotage nécessaire

Après plus de 10 jours sans possibilité d’approvisionnement, un grand nombre des 235 000 vapoteurs du Québec ont maintenant terminé leurs réserves de liquide additionné de nicotine.

Des milliers d’ex-fumeurs redeviendront fumeurs faute d’approvisionnement en produits de qualité. En décrétant non-essentielles les boutiques spécialisées, le gouvernement pousse donc les vapoteurs à fumer.

Je demande au premier ministre François Legault de permettre la réouverture des boutiques spécialisées à compter du 13 avril au nom du respect de la santé publique.

Daniel Morissette, via Internet

------------------------------------------

+

LA QUESTION DU JOUR

Vous avez une opinion sur un dossier d’actualité? Une nouvelle à nous transmettre? Un commentaire sur notre travail, sur votre journal, ou encore une question à nous poser? On veut vous lire.

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.