À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Qui croire ?

Choisir entre deux énoncés sur l’église de Saint-Bernard-de-Fournier... 

Le premier est de l’archevêque Terrence Prendergast, le 12 avril 2017 : « L’église est belle, cependant la décoration est sans grande valeur artistique... ne répond à aucun des critères qui permettraient d’établir qu’elle a une valeur... d’intérêt provincial ». 

Le second est de l’archiviste Michel Prévost, en mars 2018 : « L’église se distingue par plusieurs attributs... et demeure un des plus beaux exemples en Ontario français. Sans doute l’une des plus belles des Comtés unis de Prescott et Russell... mérite d’être protégée ».

Michel-André Lavergne, 

Président, Conseil de pastorale,
Église St-Bernard-de-Fournier

Les armes à feu

Ne trouvez-vous pas ironique que le Québec enquêtera davantage sur les gens qui veulent se procurer une arme à feu en plus de l’enregistrement obligatoire ? 

Les problèmes des armes à feu se trouvent avec ceux qui font fi de tout règlement, comme le crime organisé et les gangs de rues. Pourquoi ne pas leur imposer des peines plus strictes, sans marchander pour peines réduites ? Renforcer les peines pour possession d’armes illégales les dissuaderaient dans posséder. 

Seuls les propriétaires qui semblent honnêtes sont punis avec ces règlements sur le port d’armes, ce qui ne dissuade pas le monde interlope d’en avoir. 

Richard Fournier, Gatineau

Le vote de non confiance

Pour la plupart, les Québécois se foutent de plus en plus des questions d’argent, des grandes politiques sociales. La distribution d’argent, d’organisation des services et la justice sociale commencent au haut de la pyramide. Et le haut ne sait pas ce qui se passe à la base... Exemple : ni le premier ministre, le ministre de la Santé ont jamais été patients incognito à l’hôpital.

Les Québécois qui ont payé des impôts toute leur vie en ont marre des services de troisième classe.

Vilmont Dupuis, Gatineau

***

La question du jour :

Loin des délais souhaités en imagerie médicale à Gatineau: quelles solutions envisagez-vous?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com