À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Changer d’architecte

Le plan d’agrandissement du Château Laurier a changé plusieurs éléments, mais il y avait un seul élément à modifier : l’architecte. Pour Peter Clewes, ne pas utiliser le style architectural original dans l’agrandissement est question de principe. C’est incompatible avec le projet d’expansion. Il ne faut pas retourner à la même table de dessin, il faut en trouver une autre.

Martin Laplante, Ottawa

Au service des citoyens ?

Vous pouvez répartir vos mensualités avec Hydro-Québec, Gazifère, Vidéotron, etc., mais pas la Ville de Gatineau qui impose 14,5 % d’intérêt pour un retard de paiement de la taxe municipale ou de bienvenue. 

Pour ma propriété de 245 000 $, je dois donc payer 5700 $ (3100 $ d’impôt foncier et 2616 $ en taxe de bienvenue). Ma taxe de bienvenue est calculée l’année de mon achat, en novembre 2017, alors que la propriété a été réévaluée à la baisse en janvier 2018, comme plusieurs autres. Étonnamment, les fonctionnaires ne connaissaient pas la procédure de contestation des taxes municipales où l’on peut obtenir un arrangement pour étaler les paiements sans pénalité ni intérêts. Comme Gatinois, nous sommes tolérants envers la livraison bien partielle de certains services. La ville devrait offrir plus de flexibilité de paiement. 

Nancy Côté, Gatineau

De nouveaux noms

Le journal interne du CHSLD où ma mère habite informe que le CHSLD Foyer du Bonheur deviendra CHSLD Lionel-Émond, le CHSLD Renaissance deviendra CHSLD d’Aylmer, le CHSLD Bon séjour deviendra CHSLD Ernest-Brisson et le CHSLD Manoir Sacré-Cœur deviendra CHSLD de Mansfield.

Le ministère trouve ainsi très important de changer les noms de ces établissements. Des fonctionnaires trouvent le temps de faire ce genre de chose au lieu de s’attaquer aux problèmes. Le personnel à qui j’en ai parlé n’en revient pas… et nos courageuses infirmières se font traiter comme du bétail… J’en peux plus.

David Adams, Gatineau

***

La question du jour :

Le gouvernement Couillard versera 480 millions $ aux médecins spécialistes: administration responsable ou bourde électorale?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com