À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Affiches retirées

En suivi à la communication de la correspondante Marie-Gabrielle Roy (« Mazza, offensante », Le Droit, 27 mars) concernant une campagne d’affichage dans les abribus de la Société de transport de l’Outaouais produite par le Groupe Entourage qui est l’agence responsable de l’artiste Mariana Mazza, nous aimerions vous informer que cette campagne est terminée et que les affiches sont actuellement retirées graduellement de nos abribus.

Richard Bergeron, Société de transport de l’Outaouais


Le choix des nouvelles  

Radio-Canada a-t-elle pour mission l’annonce des nouveaux magasins ? Après la promotion récente de Simons à Gatineau, l’émission Ce Soir de Radio-Canada a fait la promotion d’un nouveau concurrent dans le secteur des aliments et des plats libanais. Les citoyens n’ont pas besoin de publicité sur les ondes publiques.

Deux questions se posent. Est-il juste qu’un temps précieux d’antenne soit utilisé au détriment des entreprises locales ? Le public n’a-t-il pas droit à de vraies nouvelles qui concernent le bien commun, c’est-à-dire des informations authentiques, significatives et de qualité, selon les normes du journalisme canadien ?

Achille Joyal, Gatineau


Histoire de recyclage

J’apprécie beaucoup les nouvelles mesures que la Ville de Gatineau a prises afin de limiter les ordures. Je viens d’une époque et d’un milieu où nous n’avions pas accès à des éboueurs. Tout était recyclé, le linge (donné au suivant ou récupéré en torchons), vieux meubles, bicyclettes, appareils électroménagers, matériaux de construction, etc., étaient ramassés, donnés ou récupérés soit pour la matière première ou pour être utilisés par le suivant. 

Nous sommes devenus des robots programmés pour la consommation ; nous achetons pour être à la mode et nous jetons lestement. En attendant d’autres mesures pour réduire les ordures, je dis merci à Gatineau pour cette belle lancée.

Claude Grondin, Gatineau

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

Congédiement d’employés vivant avec un handicap mental: que pensez-vous des excuses de Walmart Canada ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.