À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Le chemin vers la paix

L’écrasement de l’avion en Iran est un incident terriblement tragique pour toutes les personnes impliquées et leurs proches. Le régime iranien sait sûrement si c’est son missile qui a été utilisé, et le champ de débris le confirmera. 

Quelles que soient leurs intentions, ils pourraient au moins admettre l’incident, présenter des excuses et coopérer pleinement à l’enquête. 

Le Canada doit faire preuve de diligence pour insister sur la transparence et faire appel à ses alliés de l’OTAN si nécessaire.

Mike Duggan, conseiller municipal, Gatineau

***

Qu’est-ce qu’ils ont ?

Accidentel le tir de missile sur l’avion d’Ukrainian International ? J’ai mes doutes. Par contre, il fallait évoquer cette possibilité pour apaiser la bête Trump, et l’Iran et ses ayatollahs.

Qu’ont-ils ces hommes à vouloir mettre le monde à feu et à sang ? Ce besoin insatiable de pouvoir et de contrôle sur l’humanité et les ressources et ce besoin d’exalter la force, font de ces dirigeants des monstres chez lesquels la vie humaine a moins d’importance que leur gloire.

Et le monde retient son souffle. Je te tue, tu me tues, nous nous tuons, vous nous tuez !

Sylvia Pelletier-Gravel, Gatineau

***

Les trois vérités

Il y a toujours 3 vérités : la mienne, la sienne et la vraie version. C’est simple, si vous voulez faire de l’intimidation, tous les pays devront faire front commun et arrêter d’acheter leur pétrole ce qui leur fournit des milliards de dollars. Et ne plus leur fournir des armes de guerre.

Malheureusement, il y a des pays qui s’enrichissent avec ces dictateurs bourrés de notre argent. 

Pierre Simard, via Internet

------------------------------------------

+

LA QUESTION DU JOUR

Airbnb est confronté à de nouveaux problèmes, comme celui de la sécurité, comme en fait foi la tuerie de la rue Gilmour. Comment endiguer le phénomène ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.