À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Pas gratuit

Je suis d’accord de taxer les GAFA, mais pourquoi a-t-on accès au journal Le Droit gratuitement ? Pourquoi ne pas faire comme anciennement les éditions papier, ou le Ottawa Citizen ou le Toronto Star et exiger un certain montant pour avoir accès à votre information ?

René Cardinal, via internet

Les miettes de l’UQO

Le ministre québécois de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur vient d’octroyer 1,5 million $ à l’Université du Québec en Outaouais. De leur côté, les universités de Rimouski, Chicoutimi et Abitibi-Témiscamingue se sont vu accorder 3,3 millions $. Il doit y avoir une erreur, que je me dis ! Le député et ministre Mathieu Lacombe a-t-il vu passer ça ?

L’Alliance pour la cause de l’enseignement supérieur a démontré que près de 6 500 étudiants de l’Outaouais poursuivent des études à Ottawa parce que l’UQO n’offre pas suffisamment de programmes d’études. Notre université accuse déjà un retard incroyable par rapport à d’autres universités de taille comparable : le ratio de programmes par nombre d’habitants est beaucoup plus bas en Outaouais que dans d’autres régions intermédiaires. 

Chose certaine, cette aide insuffisante ne réussira pas à combler l’écart.

Jean-Pierre Deslauriers, Gatineau

En comparaison...

Québec serait prêt à payer presque 3 milliards $ pour ce troisième lien pour une population de 150 000 personnes à Lévis alors qu’en Outaouais – près de 340 000 habitants –, on est encore à ce jour sous-financé en transport, en éducation et en santé. Le résultat de ce sous-financement est palpable tous les jours soit aux nouvelles par la mort ou blessures graves à nos concitoyens sur l’autoroute 50, nos jeunes qui s’exilent pour avoir une éducation adéquate, ou des urgences où il y a un médecin la nuit à Gatineau et un à Hull et une attente interminable.

Si cela se produit, La Coalition avenir Québec n’aura pas fait long feu en Outaouais. 

Paul Cadieux, Gatineau

***

La question du jour :

Comment avez-vous trouvé l’édition 2019 du Festival de montgolfières de Gatineau ?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com