À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Un peu de compassion ?

Compte tenu des inondations un peu partout au Québec et en Ontario, pourrait-on demander aux grandes pétrolières de faire preuve de compassion et de civisme en réduisant le prix du litre d’essence à la pompe?

On ne parle pas d’une réduction insignifiante qui va augmenter le lendemain. Ceci pourrait aider nos concitoyens qui sont dans le malheur et dans la tristesse ayant perdu leurs biens. 

Denis Labelle, Gatineau


Le barrage ouvert

En 2017, le niveau d’eau de notre lac de la municipalité de Lac-Ste-Marie, connecté à la rivière de la Gatineau, était très bas alors que Gatineau était inondée. En 2018 et avant, rien de tout cela ne s’est produit.

En 2019, on revit la même situation : la rivière en haut du barrage Pagan, à Low, est encore descendue. Jeudi le 25 avril, les portes du barrage étaient partiellement ouvertes. Je suis convaincu que si on avait fermé les portes et laissé l’eau s’accumuler, cela aurait évité bien des problèmes aux résidants en bas du barrage.

Benoit Boisvert, Vars 


L’union fait la force

Ces inondations devraient faire réfléchir certaines qui crient haut et fort que le Québec n’a pas besoin du reste du Canada. Pourtant, quand Dame Nature fait des siennes, on se demande où est l’armée. C’est là que l’on voit que l’union fait la force et que l’entraide de tous à de purs inconnus n’est pas vaine.

Luc Robert, Gatineau

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

De nouveaux visages alimentent les rumeurs dans la course à la direction du Parti libéral du Québec, dont Sébastien Proulx et Gaétan Barrette. Les voyez-vous dans le sprint final ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.