À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Reconstruire le 24 Sussex

On devrait démolir le 24 Sussex. Et par la suite, inviter nos architectes canadiens à soumettre des plans (Avenir du 24 Sussex: Pas de décision avant les prochaines élections, Le Droit, 23 juillet 2019).

Maurice Glaude, Ottawa

Le quartier Rideau-Fauché

Les statistiques de fréquentation des banques alimentaires confirment que Vanier est le quartier le plus démuni de l’Ontario (Deux extrêmes à Ottawa, Le Droit, 25 juillet 2019), mais quelques personnalités locales, le conseiller Mathieu Fleury en tête, s’activent pour le revitaliser et y diminuer la pauvreté. Malheureusement, contre l’avis de tous les conseillers du centre-ville d’Ottawa, le maire et sa bande de suiveux habituelle contrecarrent leurs efforts en acceptant d’implanter un grand refuge de l’Armée du Salut en plein cœur de Vanier. Cela ne fera évidemment qu’y augmenter la concentration de nécessiteux. Si on ne modifie pas cette décision, le quartier Rideau-Vanier devra alors changer de nom pour s’appeler Rideau-Fauché. 

Roland Madou, Ottawa

Des friandises au cannabis

Suis-je si déconnecté de notre société moderne pour ne pas accepter cette décision irresponsable de notre gouvernement canadien d’autoriser la mise en vente libre des friandises à base de cannabis? Heureusement, nos autorités québécoises ont compris les risques d’un tel laisser-aller en s’y opposant sans réserve, pour ainsi éviter que notre jeunesse compromette son sain équilibre de développement. Je ne peux m’expliquer qu’on en soit venu, dans notre  monde d’aujourd’hui, à vouloir  détourner les jeunes des vraies beautés de la vie qui lui donnent tout son sens.

Raymond Ménard, Plaisance

***

La question du jour :

Le ministre responsable de l’Outaouais, Mathieu Lacombe, promet que les travaux pour sécuriser l’autoroute 50, au moyen d’une clôture métallique séparant les chaussées, débuteront le printemps prochain. Êtes-vous satisfait de cet engagement?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com