À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

L’habit ne fait pas le moine

Je ne crois pas qu’un code vestimentaire change quoi que ce soit aux compétences d’une personne. Ce n’est pas parce qu’un député est en habit qu’il va me représenter mieux qu’un autre. À ce que je sache, on ne vote pas pour un mannequin, mais bien pour quelqu’un selon ses compétences et ses aptitudes à bien nous représenter lors des débats en Chambre. L’habit ne fait pas le moine, comme on dit. Jugeons les gens selon leurs compétences et non leur code vestimentaire.

Robert Lalonde, Gatineau


Le cas Adonis Stevenson

Assez bizarre de voir toutes sortes d’affirmations sur le pourquoi de l’incident malheureux du boxeur Adonis Stevenson. Tu reçois des coups à la tête. Ton cerveau s’y trouve. Faisons un plus un. Je ne suis pas du genre à boycotter la boxe, par contre. Parce qu’il faudrait faire cesser le hockey, la course automobile, le football, le basketball, le soccer, etc. Chaque sport contient ses risques. Prompt rétablissement, Adonis. Courage à la famille Stevenson.

J.D. Lafontaine Gatineau


Les hardes et les bottes

Afin que la population s’y reconnaisse, Catherine Dorion et Sol Zanetti de Québec Solidaire désirent se présenter au salon des contribuables attifés d’oripeaux. Si quelqu’un m’invite à sa table ou à son salon, je me dois de lui faire l’honneur de m’y présenter dans une tenue convenable et si possible agréable et non affublée de mes hardes de ménagères, d’éboueur ou de menuisier. Or, le Salon Bleu est le salon des Québécois et j’insiste, de tous les Québécois. La cravate peut facilement être remplacée de façon à éblouir la galerie et le jean de coupe impeccable passe toujours. Quant aux bottes et chaussons de coupeurs de bois assortis de camisoles d’ados, il y a matière à s’indigner. Par respect pour les Québécois faites au moins l’effort de vous présenter devant la population dans une tenue non équivoque et qui ne porte pas ombrage à votre profession.

Sylvia Pelletier Gravel, Gatineau

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

Mort d’un cycliste à Ottawa: Doit-on mieux encadrer la pratique du vélo durant la saison froide ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.