À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

À 92 ans...

Ma mère de 92 ans reçoit des injections de cortisone à chaque trois mois et attend son rendez-vous à la Clinique d’orthopédie de l’hôpital de Hull depuis 5 mois… Incapable d’avoir un rendez-vous au téléphone, je me présente en personne pour qu’on lui en donne un. Nous avons eu un, un mois plus tard.

La qualité de vie de ma mère se détériore dû au mal, elle ne dort plus… Elle n’a pas besoin de ça, elle qui vit le deuil de son conjoint des 65 dernières années. C’est ça la réalité en Outaouais. Il est temps de voter pour le changement : ça ne peut être pire que maintenant.

Chantal Poitras, Gatineau

75 $ : hé oui...

En avril 2018, le gouvernement Couillard a coupé les prestations d’aide sociale à ceux qui refusent de s’engager dans un plan d’intégration au travail. Désormais, les gens trop désorganisés pour fonctionner en société s’arrangent avec 424 $ par mois. Donc, oui, il y en a qui s’alimentent avec 75 $ par semaine, ou même moins. Le recours aux organismes communautaires offre nourriture aux plus mal pris. Le gouvernement Couillard s’est déchargé de ses responsabilités aux dépens des organismes communautaires. Ses surplus faramineux ne sont pas apparus par magie.

Tous les mercredis, Itinérance Zéro sert des repas à ceux qui ont faim (pas seulement des itinérants). En 2017, le nombre de repas oscillait entre 60 et 80. Aujourd’hui, il n’est pas rare d’en servir entre 110 et 120. À Hull, on a observé le même phénomène.

Gaston Carmichael, Gatineau

Les tornades

Quand j’étais petit, nous avions les tocsins ou les sirènes pour nous avertir d’une attaque nucléaire. Ils n’ont jamais sonné. Il y avait aussi les cloches de l’église. Quand elles sonnaient sans arrêt, on savait qu’il y avait quelque chose d’important. Maintenant, on a les alertes via la télévision et les téléphones intelligents. Peut-être faudrait-il combiner l’ancienne technologie avec la nouvelle, c’est-à-dire de remettre les sirènes dans des endroits stratégiques.

René Cardinal, Ottawa

***

La question du jour :

Actifs financiers dévoilés pour les chefs de partis politiques au Québec : à quoi cela sert-il?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com