À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Régulièrement trop vite

C’est vraiment malheureux de le dire, je ne suis pas surpris qu’un tel accident se reproduise. Les chauffeurs d’OC Transpo sont souvent en excès de vitesse et négligent les panneaux d’arrêt. 

J’en remarque à tous les jours sur la rue Bronson. À 6 h 30, deux bus n’hésitent pas à me dépasser à plusieurs kilomètres au-dessus de la limite. Ce n’est vraiment pas sécuritaire. Ils sont indisciplinés. On s’attendrait à plus des professionnels d’OC Transpo. 

À qui la faute ? Le chauffeur ou la compagnie qui leur permet de conduire de la sorte ? Car il doit bien y avoir une raison de se presser de la sorte et mettre la vie des usagers et des automobilistes. Ils devraient avoir des incitatifs pour la conduite sécuritaire et non des incitatifs pour arriver à destination à l’heure prévue. Un changement de mentalité est nécessaire.

Daniel Fournier, Sainte-Cécile de Masham


Bravo pour l’éditorial

Merci à Pierre Jury pour son éditorial « Élargir l’aide à mourir » (Le Droit, 12 janvier) qui plaide pour l’ajout de catégories pour obtenir de l’aide médicale à mourir. Je souhaite à ces gens affectés de ne plus avoir d’embûches pour recevoir cette aide.

Johanne Leroux, Ottawa


Du gaspillage

Même après un changement de gouvernement, la Coalition avenir Québec approuve le gaspillage entamé par les libéraux qu’est le registre des armes à feu. Ces libéraux ont décidé d’y aller de l’avant avec cette dépense inutile. Pourquoi François Legault ne prend-t-il pas exemple de l’expérience de Justin Trudeau qui a compris que l’abolition de l’ancien registre national avait été une bonne décision et une dépense inutile ? 

Au bureau du ministre de la région, Mathieu Lacombe, on s’en lave les mains et on nous transfère à une ligne 1-888... toujours occupée. Rien de surprenant, le 29 janvier approche ! C’est le temps pour les autorités de repousser cette date et repenser cette loi de gaspillage d’argent estimée à 30 à 50 millions $ par année, et rediriger l’argent économisé sur des dossiers prioritaires, soit l’autoroute 50 ou les hôpitaux !

André Racine, Gatineau

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

Vote sur le Brexit en Angleterre : comment analysez-vous la cuisante défaite de Theresa May ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.