À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Une autoroute digne de ce nom

Cela fait déjà un bon moment que je n’utilise plus l’autoroute 50 pour me diriger vers l’est. Il faut être téméraire pour le faire. La limite de vitesse y est trop élevée et l’éclairage en soirée est insuffisant. Même pour mes déplacements locaux, je préfère utiliser la 148. On veut une vraie autoroute digne de ce nom, à quatre voies, rien d’autre. 

Jocelyn Brunelle, Gatineau

***

Un décès de plus !

Un décès de plus sur la 50. Réaction de notre ministre responsable de l’Outaouais : des condoléances à la famille du défunt. Tout récemment, l’Assemblée nationale votait à l’unanimité une résolution reconnaissant l’Outaouais comme région défavorisée et s’engageait à lui porter une attention particulière. La route 50 (à deux voies, parfois à trois et à quatre voies), qui s’apprête à recevoir un remblai de broches très bientôt, est le lien routier principal qui relie l’Outaouais au reste de la province de Québec. Trouvez l’erreur ! Et le nouvel hôpital ? Seize mois plus tard, la CAQ ne sait pas encore où, quand et comment va se matérialiser cet engagement ! Et nos urgences débordent, encore trop de patients sans médecin de famille, une pénurie de spécialistes, des bris de services en continu en obstétrique à l’Hôpital de Shawville, nos aînés qui attendent une place en milieu hospitalier… Que devons-nous faire comme citoyen ? Que pouvons-nous faire en attendant ?

Bertrand Fortin, Gatineau

***

Toujours sur nos gardes

Nous prenons l’autoroute 50 de Gatineau à Thurso et de Thurso à Gatineau, chaque semaine, pour l’aller-retour à notre chalet. Nous pourrions prendre la 148, mais ce serait plus long. Chaque fois que nous passons près des sorties 171 (chemin Lépine) et 174 (chemin Doherty), on est sur nos gardes et on pense à tous les accidents qui ont eu lieu. On ne sait pas pourquoi, mais la circulation ralentit beaucoup. Il y a même un peu de trafic quand on approche le chemin Lépine en direction ouest. Il faut vraiment être alerte. 

Lucie Gauthier, Gatineau

------------------------------------------

+

LA QUESTION DU JOUR

La découverte d’un premier cas du nouveau coronavirus chinois au Canada vous inquiète-t-elle?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.