À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Un homme de principe

Gilles Paquet, universitaire de haut calibre de 82 ans, nous a quitté. Il ne craignait jamais de s’impliquer passionnément dans nos enjeux de société. Même s’il nous est arrivé de diverger d’opinion, je garderai un grand respect pour cet esprit libre, rigoureux et critique qui a fait preuve d’une grande honnêteté intellectuelle. Récemment, il n’a pas hésité à interpeller très vigoureusement les autorités de Gatineau sur leurs décisions concernant le Bureau de l’ombudsman.

Merci pour l’ensemble de son œuvre et en particulier pour son dernier livre, Pasquinades en F, publié en 2018 et où il s’attaque aux défis complexes auxquels sont confrontées nos organisations.

Denis Carrier, Gatineau

Hommage à M. Paquet

J’aimerais rendre un hommage particulier à Gilles Paquet pour ses qualités d’intégrité, son souci de la vérité, son sens de la justice et sa passion pour les institutions démocratiques. Il a eu le courage de défendre ses convictions avec rigueur et détermination. Il fut à la fois un chercheur universitaire qui laisse un riche héritage de connaissances socio-économiques et un excellent conseiller sur les pratiques de saine gouvernance des administrations publiques. Il demeurera une grande source d’inspiration pour notre jeunesse.

André Guay, ex-président du Bureau de l’ombudsman, Ville de Gatineau

Cher, ce terrain!

Stupéfaite, telle a été ma réaction devant ma facture pour le terrain vacant adjacent à ma résidence dans le secteur Pointe-Gatineau. Le maire Maxime Pedneaud-Jobin engendre une augmentation de 900 $ pour un terrain de 110 000 $. Ce compte n’est pas contestable. Ce terrain me coûte plus cher de taxes que ma propriété, une maison construite par mon père en 1958. 

Je trouve scandaleux que le maire passe sous silence cette augmentation alors qu’il aurait pu y aller graduellement. Il a de bien beau gros projets mais au frais d’une population qui s’appauvrit d’année en année. 

Chantal Dorris, Gatineau

***

La question du jour :

Nouvelle version du Guide alimentaire canadien: changerez-vous votre alimentation pour intégrer plus de légumineuses?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com