À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Méfiance délétère

Merci au chroniqueur Denis Gratton de rappeler que ce 1er mars était la Journée mondiale des compliments. On ne peut donc que regretter que cela soit devenu si risqué d’offrir un compliment de nos jours à cause de la méfiance généralisée envers les autres. 

On ne peut plus faire un geste gratuit dans le seul but d’aider les autres sans se faire suspecter d’avoir des idées cachées. Pourtant, la plupart des gens sont généreux. Cette méfiance est délétère et, une fois de plus, ce sont les bons qui payent pour les autres. Mais rendre les gens heureux vaut bien une insulte de temps en temps par quelqu’un manquant de discernement.

Roland Madou, Ottawa


La faute des fonctionnaires

Il me semble qu’il y a beaucoup d’hypocrisie de la part des membres de la fonction publique à blâmer le gouvernement pour le désastre du système de paie Phénix. Car, il ne faut pas l’oublier, ce sont des fonctionnaires qui ont choisi ce système et l’ont recommandé au sous-ministre, qui l’a soumis au ministre, ce dernier au cabinet, etc. 

Pourquoi ces fonctionnaires sont-ils toujours en poste?

Jean Leblanc, via Internet


Les profiteurs du Québec

Comme le correspondant Jacques Henri («Le Canadien et le français», Le Droit, 28 février), je m’insurge aussi contre toutes ces personnes qui profitent du Québec au maximum sans jamais faire l’effort d’apprendre et de parler notre langue. Je suis du secteur Aylmer depuis bon nombre d’années et il y a quantité de mes concitoyens qui n’ont jamais fait l’effort d’apprendre le français: ils s’attendent à ce que nous nous adressions à eux en anglais... Hélas, beaucoup le font.

Contrairement à lui, je suis un sympathisant d’Impératif français et j’admire son président, Jean-Paul Perreault, qui n’hésite jamais à promouvoir et à défendre notre langue.

Albert Guillemette, Gatineau

------------------------------------------

LA QUESTION DU JOUR

Les tours Brigil dans le Quartier du musée: les deux dossiers peuvent-ils être traités d’un seul coup, comme le suggère le conseiller Cédric Tessier ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.