À vous la parole

Vous voulez réagir à l'actualité? Écrivez à editorial@ledroit.com. Ne seront publiées que les lettres portant les nom, prénom, adresse et numéro de téléphone de l'auteur. Seuls le nom et le lieu de résidence apparaîtront.

Ralentir près des ponts

Si vous voulez remplir un contenant de liquide avec un entonnoir, il va déborder si vous versez trop vite. C’est la même chose pour les ponts. Il faudrait ralentir le trafic à 50 km/h, à partir de 5 km des entrées. Le flux se ferait tranquillement, donc pas de débordement et fini la construction de ponts. Les ponts ne sont pas le problème. Ce sont les chemins de chaque côté. 

Richard Durocher, L’Ange-Gardien

Pas la manière

Bravo au maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin. Il semble être le seul à comprendre comment avoir un jour un sixième lien. Il y a une dizaine d’années, l’idée d’un autre pont faisait consensus, à condition que son emplacement respecte la population et l’environnement. La Ville d’Ottawa souhaitait notamment éliminer les véhicules lourds sur King Edward. Les ingénieurs de la CCN ont alors démontré que le corridor Paiement-Kettle était le pire pour le total des critères environnementaux et sociaux. Pour plaire à certains, la CCN l’a néanmoins recommandé en s’écartant des contraintes imposées et en accordant beaucoup plus de poids aux facteurs non environnementaux qu’aux autres. Et le comble, c’est que Gatineau votait ensuite (20 janvier 2009) une résolution disant qu’« il est inacceptable que tous les véhicules lourds soient transférés de l’avenue King Edward vers la montée Paiement ».

La Ville d’Ottawa et les provinces ne pouvaient évidemment pas accepter une telle recommandation.

Si les politiciens répètent les mêmes idées fixes, on ira vers un nouvel échec, d’autant plus que les exigences environnementales sont maintenant encore plus importantes et ont fait basculer les priorités vers le transport ferroviaire.

Roland Madou, Ottawa

Merci au Droit

Un tout petit mot pour vous remercier de votre implication médiatique dans le cadre des élections fédérales. Nul doute que votre contribution s’est avérée fort pertinente pour mieux éclairer l’électorat dans les vrais enjeux qui nous interpellent.

Raymond Ménard, Plaisance  

***

La question du jour :

Et puis, avez-vous gagné vos élections ? Qu’est-ce qui a fait la différence, selon vous ?

Envoyez vos réponses à editorial@ledroit.com