À vous la parole

Un geste honteux ?

Au premier ministre Doug Ford,

L’annonce qui abolit le Commissariat aux services en français et l’Université de l’Ontario français dénote une ignorance de l’histoire des Franco-Ontariens. Pensiez-vous que ce geste allait passer la rampe de cette communauté qui a mené des luttes acharnées pour sauvegarder son droit de vivre en français? Que vous empêchiez l’Université de l’Ontario français de devenir une réalité les empêche de poursuivre leurs études dans une université francophone. Certains penseraient que votre geste a pour but d’abolir la francophonie en Ontario. Cela représente une attaque à la francophonie et au bilinguisme au Canada. Pensiez-vous acquérir l’approbation des anglophones? Une importante quantité d’entre eux considèrent que le bilinguisme est un atout pour le Canada et appuient les Franco-Ontariens. Peut-être y a-t-il des raisons qui nous échappent dans votre geste? Je vous invite donc à venir à Ottawa samedi le 1er décembre pour expliquer de vive voix aux manifestants les raisons qui vous poussent à ce geste d’aspect fort honteux.

Claire Trépanier, Ottawa

*** 

La langue des Francos

L’émission Tout le monde en parle, le dimanche 25 novembre, a permis d’entendre quatre Franco-Ontariens nous expliquer en quoi les décisions du gouvernement Ford sont susceptibles de nuire à la cause du français en Ontario. Je suis de tout cœur avec eux dans ce combat qui ne semble pas être gagné d’avance.

Contrairement à ce qu’évoquait Denise Bombardier il y a quelques semaines, j’ai été agréablement surpris par la qualité de leur langue, mais déçu de la qualité du français de certains autres invités...

Pierre Lincourt, Chicoutimi

***

La coupe Grey à la télé

Dommage, je n’ai pas pu regarder la finale de la coupe Grey parce que je ne suis pas abonné à TSN. Par contre, j’avais accès à trois matches de la NFL sur une chaîne régulière...

René Thibault, Ottawa

***

Pas solidaire

On doit être solidaire des Ontariens, comme le suggère l’éditorial «Infime espoir pour GM à Oshawa» (Le Droit, 27 novembre)? L’Ontario n’a pas été solidaire du Québec lorsque Bombardier a fermé 2500 emplois. C’est plate mais je n’ai aucune sympathie pour eux.

Richard Fontaine, via Internet

------------------------------------------

+

LA QUESTION DU JOUR

Taux de satisfaction anémique de la population à propos de la lutte aux gangs de rue par la Police d’Ottawa. Comment renverser cette tendance ?

Faites-nous le savoir à editorial@ledroit.com.